Un mariage à l’église avec un Ministre du culte : les pour et les contre

Couple becs 390x261

Les pour

La beauté de l’édifice : Les églises ont un cachet que nulle autre salle de réception ne peut égaler. Les églises sont belles avec leur architecture, les œuvres d’art sacrées (statues, peintures, objets sacrés), les vitraux, les arches et souvent l’immensité de l’espace.

Le caractère traditionnel : Souvent, nos grands-parents, nos parents sont passés par là avant nous. Il peut être agréable de sentir la filiation, la tradition, l’histoire. Reproduire des gestes et des rituels comme l’ont fait nos parents avant nous peut être très émouvant.

L’ambiance cérémonielle : Quand nous entrons dans une église, nous sommes naturellement plus silencieux. L’endroit est plus propice au recueillement, au sérieux de l’engagement.

Les photos : Les photos seront la pierre angulaire de vos souvenirs. Vous les chérirez toute votre vie (nous vous le souhaitons du moins). De proposer différents endroits lors du mariage varie les décors et les atmosphères. Ça permet de garder des souvenirs visuels plus variés et respirant la chronologie de ce grand jour.

Faire plaisir à l’assemblée : Plusieurs des membres de nos familles souhaitent vous voir à l’église pour le grand jour. Grands-parents, oncles, tantes et parents apprécient souvent de voir se répéter la tradition, vous voir marcher dans l’allée. On peut être tenté de leur offrir ce plaisir.

Pour vous engager devant votre Dieu : Aux yeux de l’Église, le mariage est un sacrement. Un sacrement, c’est un signe visible qui nous parle d’une réalité invisible. En effet, dans le sacrement, c’est Dieu qui agit par l’intermédiaire du prêtre, du révérend ou autre. Lors de la célébration du mariage, l’homme et la femme prennent Dieu à témoin en se donnant librement l’un à l’autre. Votre mariage sera alors béni et reconnu par votre communauté religieuse.

Le soutien spirituel suite au mariage : Il est parfois difficile de maintenir le cap quand viendra les épreuves liées au mariage. Il peut être salutaire de pouvoir compter sur le soutien d’une communauté. Aussi, les textes offerts par cette religion peuvent vous accompagner suite à votre mariage.

 Les contre

Choix de la musique : Dans les églises, il est obligatoire de choisir des pièces de musique sacrée reconnue par cette même église. Les pièces musicales doivent respecter les règles de la liturgie soit le Sanctus, l’offertoire… Les musiques populaires sont très souvent interdites. Donc, il faudra mettre une croix sur vos goûts musicaux personnels ou la chanson sur laquelle vous êtes tombés amoureux…

Cours de préparation au mariage : Vous serez souvent contraints de rencontrer un membre officiel de cette église afin de suivre une formation pour vous préparer au mariage. Ce cours peut être très variable dépendamment de celui qui le donne.

Choix de l’officiant : Vous ne choisissez pas votre officiant car il faut prendre celui attaché à l’église. Si vous connaissez un prêtre personnellement et qu’il accepte de célébrer votre mariage, il est possible de le mandater dans une autre église de la même confession mais cela entraîne quelques complications administratives.

Déplacement : Il faudra organiser les déplacements des invités entre le lieu de la cérémonie et le lieu de rassemblement. Parfois les longs trajets font aussi tomber l’ambiance… et la joie du moment.

Cérémonie non personnalisée : Une cérémonie de mariage à l’église est toujours pareille. Il n’est pas possible de la personnaliser car le cadre est souvent très restreint. Plusieurs règles telles que l’interdiction d’utiliser de la musique préenregistrée (système de son) ou de lire des textes profanes limitent beaucoup la créativité et la personnalisation de la cérémonie.

Engagement officiel au Credo et à la société religieuse : Lors de la cérémonie à l’église ou avec un Ministre du culte, vous vous engagez envers le Credo de la confession de votre église et devenez un membre officiel de cette société religieuse. Vous devrez souvent vous engager devant toute l’assemblée envers le Crédo et vous incitez aussi vos invités à en faire de même. Demandez toujours au nom de quelle religion le ministre du culte vous mariera!

Aller quand même devant un notaire : Vous marier à l’église implique que vous serez mariés sous le régime matrimonial de la société d’acquêts. Il est donc très important d’obtenir un avis sur le régime matrimonial qui vous convient le mieux car pour plusieurs le régime de la séparation de bien est plus approprié. Il est aussi important de vérifier la pertinence de signer un contrat de mariage.

Aussi publié sur jememarie.ca 

%d blogueurs aiment ce contenu :