Des cours de préparation au mariage version 2016?!

dreamstime_l_49310839

Dans l’ancien temps, au Québec, les couples rencontraient leur prêtre, celui de leur paroisse, afin de faire la fameuse « préparation au mariage ». Le but était, selon des sources officielles de l’Église, de discuter, entre autres, de leurs valeurs humaines et spirituelles communes, de la dimension spirituelle et religieuse du mariage, de l’intimité sexuelle et de l’aspect juridique du mariage.

Pour ma part, il y a plusieurs années, ça s’est passé dans un Presbytère, avec le prêtre le plus cool et ouvert d’esprit que j’aie connu. Mais tous n’ont pas cette chance… Nous n’avons pas parlé de grand-chose cependant. À ce moment-là, nous voulions simplement nous débarrasser de cette « exigence ». Nous habitions déjà ensemble depuis longtemps, nous avions déjà un fils et je n’avais pas tellement confiance en un vieux prêtre célibataire pour me dire comment être en couple!

Aujourd’hui cependant, je vois la chose un peu différemment. Bien entendu, plusieurs personnes n’ont plus un prêtre de famille avec qui ils se sentent à l’aise. Plusieurs autres ne peuvent pas ou ne veulent pas se marier à l’Église. Seulement, le mariage est un gros défi que deux personnes se donnent. C’est un cheminement parsemé d’embûches, de prises de conscience et de développement de soi intense! Je crois aujourd’hui que cette vieille tradition n’était pas totalement inutile.

En s’inspirant d’un très beau texte: les 10 commandements de l’amour en mariage, qui peut dire qu’il aime son conjoint sans jamais vouloir le changer? Qui accepte sincèrement et de bonne grâce de parfois perdre au profit de son conjoint? Qui accepte réellement et totalement les faiblesses de l’autre? Qui ne calcule pas devant le partage des tâches, de soi et de l’argent? Qui sait vraiment faire que l’autre se sente grand, important et aimé? Qui sait se taire pour savoir écouter? Qui sait avoir une pleine confiance et croire en la sincérité de l’autre? Qui sait bien accepter l’imprévisible et gérer l’inconnu?

Nous n’avons peut-être plus beaucoup de prêtres cools et en qui nous avons confiance, mais nous avons une panoplie de spécialistes compétents prêts à nous accompagner tels que les psychologues et autres psychothérapeutes! D’ailleurs, je suis persuadée qu’il serait beaucoup plus facile de parler d’intimité sexuelle avec un(e) psy formé(e) et marié(e) qu’avec un vieux prêtre…

Aussi,  il ne faut pas oublier la nécessité de discuter de l’aspect légal du mariage. En effet, il y a des implications légales au mariage et il est très important d’être bien accompagnés afin de déterminer quel régime matrimonial vous convient et de vous assurer que vous n’avez pas besoin d’un contrat de mariage additionnel ou d’autres formes de démarches légales. Je suis convaincue qu’une rencontre chez un notaire est nécessaire à tout mariage de toute façon. Même un prêtre devrait vous le conseiller…

Alors bonne préparation au mariage à la sauce 2016!

%d blogueurs aiment ce contenu :