Votre mariage avec un célébrant religieux ou laïque? Comment s’y retrouver!

mariage toutes religions

Au Québec, en 2016, la profession de célébrant de mariage laïque n’existe pas encore. Si ce ne sont pas des notaires, la presque totalité des entreprises qui offrent actuellement le service de célébration de mariage légalement reconnu le font presque toujours au nom d’une religion. Comme le dit bien l’article 366 du Code civil:

« Sont des célébrants compétents pour célébrer les mariages, les greffiers et greffiers-adjoints de la Cour supérieure désignés par le ministre de la Justice, les notaires habilités par la loi à recevoir des actes notariés ainsi que, sur le territoire défini dans son acte de désignation, toute autre personne désignée par le ministre de la Justice, notamment des maires, d’autres membres des conseils municipaux ou des conseils d’arrondissements et des fonctionnaires municipaux. Le sont aussi les ministres du culte habilités à le faire par la société religieuse à laquelle ils appartiennent. (…). »

Vous remarquerez qu’il est donc impossible aux célébrants des différentes entreprises dédiées à la célébration de mariage d’offrir leurs services de mariages légalement reconnus sans être, de facto, ministre du Culte d’une société religieuse. Il est aussi à noter que plusieurs de ces sociétés religieuses peuvent parfois sembler douteuses. Il est donc très important de bien se renseigner, car plusieurs n’apprécient pas d’être mariés par une religion qu’ils ne cautionnent pas. Pour connaître au nom de quelle société religieuse un célébrant peut vous marier, rendez-vous sur le Registre des célébrants du Directeur de l’état civil à cette adresse: https://services.etatcivil.gouv.qc.ca/celebrants

Afin d’humblement servir ses clients, Célébrants de la vie a pour sa part décidé de travailler en partenariat avec des notaires afin d’offrir de réels mariages laïques, beaux, romantiques ou spirituels tout en ayant une valeur légale. Ses célébrants ne figurent donc pas sur le Registre du directeur de l’état civil. C’est le notaire qui marie légalement. Elle est donc une des très rares entreprises entièrement dédiées aux services de célébration de mariages de qualité à n’avoir aucune affiliation religieuse. De cette marnière, elle offre aussi à ses clients la possibilité d’être accompagnés par des personnes réellement compétentes au niveau légal: les notaires.

Mais s’agit-il de  mariages laïques, séculiers ou non confessionnels? Séculier veut dire qui se distingue du pouvoir spirituel et est non relié à l’autorité ou à l’influence religieuse. On utilise plus souvent le terme séculier en Europe et il réfère, en fait, au terme anglais « secular ». Le terme non confessionnel, pour sa part voudrait dire, qui n’a pas de rapport à une confession de foi ou à une communion religieuse. Enfin, est laïc celui qui ne relève pas du clergé. En fait, ces termes se ressemblent beaucoup! Néanmoins Célébrants de la vie considère offrir des cérémonies laïques, car elle ne relève pas du clergé, même si la majorité des clients qu’elle sert souhaitent des cérémonies souvent teintées de spiritualité. Ce qui est primordial pour nos célébrants, c’est de scrupuleusement accepter et respecter la foi individuelle des clients, qu’ils soient totalement athées ou fervents pratiquants.

%d blogueurs aiment ce contenu :